presse

« Une réflexion précieuse à l’heure où l’identité nationale, supposée une et intangible, redevient une injonction dangereuse. » Le Monde

« Un véritable work in progress identitaire modelé dans un captivant collage. » Première

« Une beauté simple et évidente, poétique et gracieuse. Nous sommes tous les fils d’une patrie obscure. » Le Nouvel Obs

 

 

Téléchargez le dossier de presse ici (pdf 4 pages 500Ko)

contact presse : Jean-Charles Canu jccanu@gmail.com 06 60 61 62 30

 

24 novembre 2015
« DVD : entre L’amour existe et Patria obscura, une belle arabesque. » Un papier de Jacques Mandelbaum dans Le Monde.

8 novembre 2015
« L’habileté de la mise en forme est d’avoir su exploiter les fêlures familiales et existentielles. » A lire sur le blog On-mag.


1er novembre 2015
« Le film qui explore l’intime. » La chronique DVD de Studio Ciné Live à lire ici.

29 octobre 2015
A lire sur Télérama le papier de François Ekchajzer : « Patria obscura échappe au caractère réducteur d’une problématique familiale pour questionner des notions d’identité et de patriotisme avec justesse et élégance. »

23 octobre 2015
« Traquant la patrie, Patria obscura ne trouve rien, défait tout, c’est là sa belle victoire. » Luc Chessel, à lire dans Les Inrocks.

16 octobre 2015
Jean-Michel Frodon, critique et historien du cinéma, a choisi Patria obscura dans sa lite de 13 films du catalogue cinéma de l’Institut français. A lire ici.

2 juin 2015
« Une histoire de famille mais aussi une histoire de classe et de hiérarchie sociales, de honte et d’infamie transmise d’une génération à l’autre.» A lire ici.

20 mai 2015
« Patria obscura raconte une histoire bornée par les guerres, rongée par les silences et les non-dits. » A lire ici.

 

30 avril 2015
François-Xavier Drouet s’entretient par téléphone avec Stéphane Ragot, avant la projection en présence de Pierre Bergounioux de Patria obscura à Eymoutiers (87). A écouter ici.


10 février 2015
L’association des cinéastes documentaristes a mis en ligne le débat qui a suivi la projection de PATRIA OBSCURA le 19 décembre 2014 à l’Entrepôt à Paris. Une 1/2 h de conversation autour du film et de ses implications intimes, familiales et nationales. A écouter ici

 
10 janvier 2015
« Ce film n’est pas sans lien avec les événements dramatiques d’hier, témoignait avant la projection Stéphane Ragot. Il traite de notre capacité à vivre ensemble. » A lire ici.

27 novembre 2014
Vincent Rinaldi, sur le blog nonfiction.fr : «
Of Men and War et Patria Obscura proposent un dialogue à distance entre deux formes de cinéma documentaire et deux formes de mémoire. »

13 novembre 2014
Face à face dans une chronique de
Pierre Corcos, Lili Rose et Patria obscura. A lire sur le blog [verso-hebdo]

9 novembre 2014
Un article d’Odette Mitterrand à lire ici dans le journal du réseau de la gauche républicaine.

7 novembre 2014
Dany Stive à propos du livre Patria lucida :
« Une trajectoire individuelle, toute personnelle, qui nous parle de chacun d’entre nous, et de nous collectivement. » A lire ici en intégralité.

29 octobre 2014
A lire ici, la critique du Canard : « Un documentaire profond et bien mené, comme un courageux parcours du combattant. »

 


25 octobre 2014
Patria obscura est au menu d’On aura tout vu, l’émission de Christine Masson et Laurent Delmas sur France Inter. A écouter ici.

 
 


24 octobre 2014
« Sur les traces de ses ancêtres, Stéphane Ragot livre un journal intime à teneur universelle.  » Ici.

 

23 octobre 2014
A écouter ici : Le RenDez-Vous de Laurent Goumarre sur France Culture.
A propos de « En France » de Florence Aubenas et de « Patria obscura » de Stéphane Ragot.

 

23 octobre 2014
François Forestier accorde les 3 étoiles du Nouvel Obs à Patria obscura : « Le film de Stéphane Ragot est d’une beauté simple et évidente, poétique et gracieuse. Nous sommes tous les fils d’une patrie obscure. » A lire ici.

 

23 octobre 2014
A voir, Des Mots de Minuit : Philippe Lefait reçoit Stéphane Ragot et Kaoutar Harchi sur FranceTVinfo. « L’obscurité des pères et le secret des grands-pères… »

22 octobre 2014
Olivier De Bruyn, sur Rue89, propose ici un face à face entre Patria obscura et Of Men and War, au cinéma la même semaine : « Les deux films interrogent (entre autres) le rapport à l’Histoire et aux grands mythes patriotiques. »

22 octobre 2014
Un article d’Arnaud Schwartz dans La Croix à lire ici : « Ce documentaire très singulier allie une quête intime d’identité à une réflexion collective sur la communauté nationale et son imaginaire. »

22 octobre 2014
Un article de Jean-Michel Frodon et un long entretien avec Stéphane Ragot. A lire ici : « Le réalisateur voyage dans le temps, dans l’espace, dans un entrelacs de mémoires – la sienne, celle de ses proches, de témoins de hasard – et d’archives. »

21 octobre 2014
Une critique de Jacques Mandelbaum sur Le Monde.fr à lire ici en intégralité : « Une réflexion précieuse à l’heure où l’identité nationale, supposée une et intangible, redevient une injonction dangereuse. »

21 octobre 2014
Un article de Rémy Roche sur le blog Ciné, cinoche : « Du particulier au général, de l’intime à la communauté, le cinéaste déplace imperceptiblement son récit de la famille à la Patrie. »


21 octobre 2014
A lire ici : « Une (en)quête aussi passionnante que sensible menée par un photographe qui, se souvenant de l’argentique, œuvre avec courage de l’ombre vers la lumière, du négatif vers le positif. »

20 octobre 2014
A lire ici : un article de Marie-France Aubert sur le site critique-film.fr : « Le spectateur sort de ce voyage dans les méandres d’une mémoire individuelle et collective, interpellé et plus conscient peut-être, plus pensant. »

15 octobre 2014
Un papier de Jean-Max Méjean sur le blog Cinélivres du Nouvel Observateur. A lire ici : « En feuilletant ce livre et en voyant ce film, on se sent bouleversé à la fois dans notre identité nationale mais surtout dans nos affects. »

 

1er octobre 2014
Le mensuel Première accorde ses trois étoiles à Patria obscura !
« Un véritable work in progress identitaire modelé dans un captivant collage. » A lire ici

1er octobre 2014
Trois Couleurs, le magazine des cinémas MK2 à lire ici
« Le documentaire ébauche l’autoportrait d’un enfant de l’orgueil et de la honte au passé familal rongé par les silences. »

26 mars 2014
« La Vignette » d’Aude Lavigne
Aujourd’hui dans La Vignette en compagnie de Stéphane Ragot, photographe et documentariste pour son long-métrage documentaire Patria obscura. A écouter ici

 

17 décembre 2013
D’une polémique débile sur «l’intégration» au «film-événement» Patria Obscura. Par Jean Baubérot
« Hier soir, j’ai assisté à la projection, au Cinéma des cinéastes, de Patria Obscura, film réalisé par Stéphane Ragot. Voilà une œuvre qui parle magnifiquement de la France d’hier et d’aujourd’hui entremêlées. Et c’est de cette joie ressentie en regardant ce film dont j’ai envie, maintenant, de vous parler. » A lire ici

31 octobre 2013
L’Humeur Vagabonde. « Patria Obscura » : un reportage de Judith Soussan. « Stéphane Ragot s’emploie à « essorer » des images photographiques réelles, qu’il a prises et qui l’habitent : elles sont la trame d’un d’objet cinématographique singulier, ambitieux, un essai documentaire intitulé Patria Obscura. Quatre cents photographies agencées, mises en tension les unes par rapport aux autres, pour une histoire/Histoire complexe, intime et nationale. » A écouter ici (à partir de 32′)