le film

Un photographe part sur les traces de ses grands-pères militaires morts depuis longtemps, Pierre le légionnaire et Paul le parachutiste. Il explore avec eux l’histoire de sa famille, une histoire bornée par les guerres, rongée par les silences et les non-dits. Il dévoile dans un film impudique le roman d’un pays, la France, en guerre avec elle-même.

Disponible en DVD, accompagné de L’Amour existe de Maurice Pialat (1961- 19′) aux éditions Doriane Films
en version française ou sous-titrée anglaise, espagnole ou française pour les sourds et malentendants. Son 5.1 ou stéréo.
En vente sur le site de l’éditeur ou ici ou ou chez votre marchand préféré.

Disponible en VOD en version française sur FILMOTV

Patria obscura est un long-métrage documentaire d’1h23 produit par Les Films du Jeudi (DCP-HD 16/9). Il est sorti en salles en France le 22 octobre 2014, distribué par DHR. Le film est soutenu par le CNC (fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle, fonds Images de la diversité, avance sur recettes après réalisation), par la région Limousin (aide à la production), par la SCAM (bourse Brouillon d’un rêve audiovisuel), et par l’institut Faire Faces (programme Interreg IV de l’Union Européenne).
 

 
Suivez l’actualité du film sur facebook

Je suis Français. Je veux regarder en face l’histoire dont je suis l’héritier. Je veux interroger un récit familial et national qui ne va pas de soi. Je suis Français de souche comme on dit, de cette souche vantée par les nationalistes et méprisée par les humanistes. Je refuse l’orgueil que me promettent les uns et je refuse la honte que me prescrivent les autres. Le pacte est rompu. Je suis Français et je refuse de me résigner au repli, à la défense, même passive, surtout passive, d’une permanence figée et imaginaire de l’identité française. Je suis photographe et je veux faire un film qui porte mon refus. Je veux donner à voir mon histoire, affirmer ma place. Tenir debout face à la violence symbolique d’une identité nationale asservie. SR.